Revenir au site

Retour sur l'atelier "consommations et déchets"

Atelier réalisé dans le cadre du Plan Climat Air Energie Territorial du Grand Lyon

Organisation

Après un petit mot d'introduction des élus Bruno Charles et Émeline Baume, les participants ont tout de suite été répartis en fonction de grandes problématiques prédéfinies à la table de leur choix. Un facilitateur de la métropole était assigné à chaque table et gérait deux thèmes.
Il y avait deux fois quarante minutes pour donner des idées sur les sous-thèmes définis eux aussi de chaque problématique. Les idées donnés ont été récoltées par le facilitateur et doivent être proposées au vote à la métropole.

Retour

La métropole a organisé une consultation avec des profils variés: des bailleurs sociaux, des citoyens des associations, des freelance et des représentant de grandes entreprises. Cependant, il n’y a pas au de récapitulatif en début de session des travaux réalisés précédemment. De plus, nos questions sur les travaux menés par la métropole dans le cadre d’expérimentation n’ont pas eu de réponse. De la même manière, nous n’avons pas su dire quelles étaient les expérimentations en cours et ce qu’elles avaient apportés. Il y a donc un manque de donnée et de communication de celles-ci.

Aussi, aucun des “défis” ne portaient sur la réduction des déchets. Le travail ne portait donc pas sur la racine du problème

La métropole a su créer un climat propice à l’idéation et les acteurs étaient très enclin à l’échange et à proposer des idées. Ils étaient aussi très curieux et avaient envie de comprendre les problématiques à la source afin de les résoudre le plus efficacement possible. La temporalité imposée dans l’atelier était trop courte pour résoudre toutes les questions d’une tablée. Des idées ont été proposées par chaque groupe en fin de session.

La métropole a été porteuse de plusieurs initiatives (Triomix, PCAET, etc.) de divergence pour trouver des solutions aux problématiques actuelles de gestion des déchets. Ces évènements permettent à tout type d'acteurs de se rencontrer et participer à la mise en place de la politique de la ville. Elles ne concernent pas la réduction des déchets à la source ce qui devrait être la problématique principale dans une gestion moderne des déchets.
Ces initiatives n’ont pas encore non plus aboutis à la création de projet portés par la métropole ou par des entreprises extérieures.

Recommandations et poursuite des efforts

Nous recommandons alors de mettre en place la coordination de groupe de travail sur les déchets et leur réduction impulsée par la métropole et gérée par une structure extérieure.
L’objectif est de coordonner les acteurs sur des thématiques précises et tout aussi transversales. Ce travail sera documenté et diffusé afin que chaque acteur puisse se joindre à la dynamique ou simplement la suivre, et ce jusqu’au citoyen.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly